Bimstr, pas juste de la musique !!!

Pour participer à l’aventure il faut être passionné et déterminé, avoir envie d’apporter sa pierre à l’édifice de construction d'une Afrique meilleure

 
 
Née en 2015 de l’initiative d’un groupe de jeunes camerounais, l’entreprise Bimstr est une plateforme digitale permettant la diffusion des œuvres musicales camerounaises (provenant d’artistes confirmés ou d’amateurs). Si elle y est arrivée, c’est parce que cette entreprise a fédéré un ensemble de personnes partageant les mêmes intérêts et surtout la même passion pour la musique camerounaise.
Si vous avez connu Bimstr comme étant la page facebook relayant les chefs d’œuvres artistiques camerounais, vous serez surpris de découvrir toute l’usine qui s’y cache et surtout que cette entreprise a plus d’un tour dans son sac !! C’est dans cette logique que nous sommes allés à la rencontre d’Anicet NEMANI, le CEO de l’entreprise Bimstr, qui a bien voulu répondre à nos questions :

 

Quels autres services proposez-vous à part le service Média ?

Avec le média Bimstr, nous faisons la promotion des projets artistiques, Publicité, placement produits dans nos émissions… Au média nous avons adossé une agence de communication (Bimstr Comm) pour accompagner des marques de façon transversale sur leurs problématiques de communication digitale, audiovisuelle et événementielle
La démarche Bimstr est désormais un modèle que nous avons appelé REVALT (Revalue The Target). Modèle que nous avons proposé à la start-up cosmétique française Zawadi-soins qui nous a choisi pour développer sa communication digitale. Nous avons également travaillé en collaboration avec l’Institut française, BBS Cameroun et OGILVY sur cet aspect.
En plus de la promotion musicale et des conseils en marketing digital, nous proposons des formations sur les outils du digital, droits d’auteurs et droits voisins, production musicale, synchronisation, édition, gestion de la présence en ligne, marketing digital, gestion de carrière, accompagnement de projets…

<

p style= »text-align: center; »>
Comment faire pour participer à l’aventure Bimstr ?

Pour participer à l’aventure il faut être passionné et déterminé, avoir envie d’apporter sa pierre à l’édifice de construction d’une Afrique meilleure. Lorsque vous êtes engagés et avez l’envie d’apprendre davantage, vous avez les critères pour rejoindre l’aventure. Dans Bimstr nous avons deux niveaux de volontariats : les Z’experts et les bénévoles.

 

 

Les bénévoles travaillent à temps partiel tandis que les Z’experts bossent sur des missions ponctuelles. Et nous avons désormais des stagiaires.
Notre particularité c’est que nous résidons dans des pays et continents différents , mais portons un même projet depuis des années

 

 

Quel est votre plus grand challenge aujourd’hui ?

Les challenges sont à plusieurs niveaux. Nous avons un gros besoin en ressource financière et humaine. Nous avons un autre challenge quotidien : développer davantage notre communauté labellisée les Z’experts et transmettre notre savoir-faire via des ateliers

S’il fallait changer quelque chose lors du développement de votre entreprise, que changeriez-vous ?

Je pense qu’aujourd’hui quand on parle de Bimstr, il y a un bon nombre de personnes qui pensent qu’il s’agit juste d’une page Facebook sur laquelle sont partagées les réalisations camerounaises. Ceci est le principal point que nous changerions ; Nous aurions présenté bimstr comme un web média, un pure player.

Quel message ferais-tu passer à la jeunesse camerounaise aujourd’hui ?

Il y a un adage que j’aime bien. Il s’agit de

 La patience est l’arme du guerrier .

 

Pendant 4 ans nous n’avions pas de résultats concrets, bien qu’y ayant mis beaucoup d’argent. Il nous a fallu du temps et bien plus, une motivation extrême pour voir le projet se matérialiser petit à petit.
Je parlerai encore de la patience pour encourager les jeunes à croire en leurs rêves et projets.

En effet, je n’avais aucune formation qui me prédisposait à devenir un jour chef d’entreprise, mais il m’a fallu m’auto-formé sur tous les domaines et également m’entourer des meilleurs pour apprendre. Aujourd’hui en plus de manager une grande équipe et piloter des projets de bout en bout, j’ai pris la responsabilité de développer la marque Bimstr sur le digital.

 

Eunice Mbandou 

Comments

comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.