La photographie au Cameroun : Art , hobby ou métier ? William Nsai nous en parle…

Bonjour Mr Nsai, Jusqu’aux années 2000 vous êtes connu dans le milieu artistique pour votre travail de réalisation et montage de vidéogrammes. En 2000, vous décidez de faire de la photographie votre métier… Que capture la photo que la vidéo ne fait pas ?
J’ai plus de liberté d’expression artistique à travers la photographie, la vidéo c’est plus lent et parfois les projets prennent plus de temps.
De formation essentiellement autodidacte de photographe, comment avez-vous fait pour distinguer les bons des mauvais gestes pour être le photographe de renommé que vous êtes aujourd’hui ?
Je crois en gros que je me qualifierais d’artiste visuel (rires). J’ai du mal à me voir en tant que photographe ni vidéographe mais disons c’est un plateforme d’expression.
Votre Campagne « Underwater » a fait sourire certains, a forcé le respect des autres… Quelles sont vos inspirations artistiques?
Le Underwater pour moi, c’est un histoire de kiff, depuis lors je rêvais de faire des images sous l’eau. La photographie m’a juste donné les moyens pour accomplir ce besoin.

Une des oeuvres du projet « Underwater »
Pensez-vous qu’un projet d’un tel niveau artistique soit compris par le public Camerounais ?
Non et je me bats juste pour quelle soit mise en valeur.

Je crois que la photographie prend de plus en plus d’ampleur…

Que recherchez-vous à travers cet Art ? Quel est votre but premier ? Satisfaire votre client ou passer un message, une émotion ?
Me satisfaire moi même, avoir le plaisir d’exprimer mon coté artistique et pouvoir en vivre !
Comment décririez-vous la place de la photographie au Cameroun? Est-ce reconnu en tant qu’art ? métier à part entière ou vu comme un passe-temps et non un métier et un art ?
Je crois que la photographie prend de plus en plus d’ampleur mais comme d’autres secteurs d’activité numérique, je me dis juste qu’on doit pouvoir faire les choses bien et ne pas faire pour faire.
Quels sont les obstacles rencontrés au quotidien dans l’exercice de votre métier?
L’état d’esprit…
Si vous deviez sensibiliser la société camerounaise à la photographie afin qu’elle soit reconnue à la valeur qui lui est due, que feriez-vous ?
Déjà la photographie fait partie intégrante de notre vie quotidienne. Tout le monde fait des selfies, des posts de campagne, etc… Donc c’est un métier qui doit être respecté autant d’autres.
Quels sont vos projets à venir ? CA c’est un secret 🙂
Où peut-on apprécier votre travail aussi bien au Cameroun qu’en ligne sur internet ?
Sur mon compte Facebook ou Instagram: william nsai
Merci d’avoir pris le temps de nous répondre. Pour finir avez-vous un message pour la jeunesse camerounaise ?
Travaille avec le cœur et le reste suivra car le changement que tu souhaites, viendra seulement de toi et non de ton gouvernement. 
Partager l'article

Comments

comments

1 Commentaire

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.