« Si l on ne peut pas vivre du football sport roi c de la danse dont on pourra vivre?la question est doum »

Il faut preuve d'initiative et de persévérance. Si nous prenons l'exemple de la danse ou du sport comme un des moyens d'intégration sociale, il faut y mettre le sérieux, la hargne, l'ambitions et détermination

12719250_509867412548309_7360478230673167235_oBonjour Stecky Blaise Pouvez vous vous présentez brièvement ?
parcours scolaire , parcours pro

Blaise julien eteme Atangana,je pratique la danse hip-hop depuis 2004 parallèlement je m’interresse aussi au Djing et l’audio visuel comme loisir,j’aime prendre de gros risque dans ma vie pour toujours me rappeler que je suis pas une machine.j’ai stoppé les études en seconde pour me consacrer à la danse et c’est un choix que je ne regrette pas du tout

Comment devient on Danseur au Cameroun ?

Generalement on commence par aimer danser dans mouving party,ensuite on s’en sert comme sport et enfin on veut en faire une vie

quel type de Danse faites vous ?

je fais de la danse hip-hop(afrobreak,poppin,krump )

Lorsque vous avez annoncé à votre famille que vous voudriez faire de la danse votre métier quelle a été leur réaction ?

j’ai été soutenu par mes parents,ils ont proposé de m’aider si jamais j’en ai besoin car dans ma famille,le métier c’est au choix pour mieux l’exécuter

Vivez vous uniquement de la danse ?12764685_509866405881743_4545601180076762989_o

je vie majoritairement de la danse mais je touche aussi à l’audio visuel et au djing parce que c’est mon deuxième rôle dans ma compagnie de danse

En annonçant la danse comme thème à suivre sur notre page nous avons posé cette question peut ton vivre de la danse au Cameroun ?Un de nos abonné a dit ceci ;
« Si l on ne peut pas vivre du football sport roi c de la danse dont on pourra vivre?la question est doum »

Que répondez vous à cette affirmation ?
moi j’affirme que l’on peut vivre de la danse car je suis un exemple parmi tant d’autres et c’est valable pour tout les art, si on est sérieux et organisé avec des principes rien ne pourra nous stopper et on sera récompensé, c’est la clef de la vie.

Nombreux pensent qu’il est « naif » de vouloir faire de la danse , sport son métier au Cameroun car l’environnement ne le favorise pas l’épanouissement de ces secteurs Ceux qui comme vous veulent s’y lancer mais sont découragés par la société le système en place
que leur dites vous ?

Tout ce que l’Homme entreprend comporte des risques et des avantages. Vu l’atmosphère actuel au Cameroun, les moyens sécuritaires de épanouissement en tant qu’acteur social en l’occurrence l’Ecole, reste une option flou. Il faut preuve d’initiative et de persévérance. Si nous prenons l’exemple de la danse ou du sport comme un des moyens d’intégration sociale, il faut y mettre le sérieux, la hargne, l’ambitions et détermination qu’on aurait pu mettre ailleurs. Entre autre, il faut s’entourer de personnes qui pensent dans la même direction que toi et savoir faire face aux intempéries parce que c’est très loin d’être un voyage de tout repos.

12891720_1096375437080102_4792708493047400507_o

Comment fait on pour assister à vos représentations ?

Nos représentations sont ouvertes à tous et sont toujours publiés des mois à l’avance sur les réseaux sociaux, les médias. Il est possible de nous suivre via Facebook, Youtube, Twitter: X-Trem Fusion Cie. Mail: extreme.fusion@yahoo.fr. Téléphone:+237693180481, +237697276614, +237696813009

Comptez vous à terme agir à votre niveau pour que les métiers de la danse soient reconnus Au Cameroun au mème titre que policier ?si oui Comment ?
En effet, pour nous, il est un métier à part entière. Les pays qui l’ont compris, axent une politique culturelle qui permet l’exportation de celle-ci et l’échange avec celle d’ailleurs. A notre niveau, nous sommes acteurs et entrepreneurs culturels. Nous sommes régis en Association au travers de laquelle, des initiatives comme la « BATTLE XTREM » une rencontre qui promeut les danses urbaines et les danses traditionnelles africaines. Un rendez-vous annuel qui est une plate-forme d’échange entre danseurs camerounais et ceux d’Europe et d’ailleurs. Rendue à sa troisième édition, elle a eut le soutien de l’ Ambassade d’Allemagne, de l’Institut Goethe et l’Institut Français. De cet évènement partira beaucoup d’initiation parallèle avec pour optique, le développement de ce secteur plein de matière première exploitable.

un message pour la jeunesse qui nous suit ?

LA NUIT QUAND TU DORS TU FAIS DES RÊVES MAIS AUSSITÔT LE MATIN QUE LE JOUR SE LÈVE, RÉVEILLES-TOI POUR LES RÉALISER.

Partager l'article

Comments

comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.