The arstist “ il faut tenir le coup et ne jamais abandonner ses passions, faut travailler et s’exercer “ Pondy Georges

ils peuvent s'ils s'en donnent les moyens transformer leurs rêves en réalité à condition d'avoir de bonnes idées, d'être réalistes et d'agir au bon moment

Lead artist depuis 2013 cnez Kiro’o games quel est votre role précisément?
je suis chargé de l’aspect visuel et artistique du jeu d’une part et du character design c’est à dire la création des personnages évoluant dans le jeu d’autre part , je m’occupe également des animations des héros, des boss et mini boss tout en coordonnant le travail de toute l’équipe artistique
Vous êtes cofondateur du collectif A3 qui existe depuis 2008 qui promeut le graphisme BD web design comment avez vous rejoint l’équipe MADIA et en êtes devenu le lead Artist ?
Ça s’est fait assez naturellement, Mr Madiba a vu mes travaux sur le net, je crois qu’il a été intéressé par mon style et a pensé que je pouvais apporter un plus à ce projet, il m’a invité à rejoindre le groupe et sans hésiter j’ai accepter avec un certain enthousiasme je dois dire
les metiers en rapport avec le graphisme comic sont ils reconnu au Cameroun ?
Pas autant qu’ils devraient l’être à mon avis,la plupart des gens ne sont même pas au courant de leur existence et le peu qui le savent n’y accorent pas beaucoup de valeur, il y en a qui vont jusqu’à dénigrer les artistes parce que disent-ils « ils font ça parce qu’ils ont raté leur vie » ce qui est archi faux, certains artistes dessinateurs, peintres ou graphistes passent dix,vingt ans à apprendre leur boulot ou à perfectionner leur art dans des conditions souvent assez difficiles et méritent un peu plus de considération…
Justement comment arrive-t-on dans un pays où votre spécialité n’est pas assez valorisé, à s’y consacrer tout de même ?
la foi ! nous avons pour la plupart d’entre nous la chance d’exercer un métier que nous adorons et cette passion fait que même lorsque nous ne sommes pas rémunérés à la hauteur de notre boulot nous le faisons quand même malgré tout, en gardant l’espoir que les jours avenirs serons meilleurs pour nous
A votre avis que faudrait-il passer comme message aux jeunes pour leur (re)donner envie de s’adonner à leur passion ?
il faut tenir le coup et ne jamais abandonner ses passions, faut travailler et s’exercer chaque jour afin de pouvoir évoluer dans ce qu’on fait, toujours essayer d’aller plus loin , avoir confiance en soi tout en tenant compte des critiques et des conseils des autres

il faut tenir le coup et ne jamais abandonner ses passions, faut travailler et s’exercer

Chez Kiro’o Games, il doit y avoir toute équipe de graphistes, dessinateurs. Vous connaissiez vous avant ? Si non, comment avez-vous réussi à créer une cohésion, une entente au sein de l’équipe ?
J’ai la chance d’avoir connu la grande majorité des graphistes faisant partie de cette équipe
avant même le début du projet Aurion, j’ai eu à travailler avec certains d’entre eux sur plusieurs autres projets artistiques, ce qui fait que arrivés au sein de kiro’o Games nous étions déjà comme une famille et entre artistes qui se connaissent et qui travaillent ensemble depuis un certain temps il y a toujours eu une bonne ambiance que nous avons su apporter au sein de Kiro’o Games
Quelles opportunités Kiroo games apportera au marché professionnel des artistes infographes designer web au Cameroun selon vous ?
C’est clair qu’avec la création de Kiro’o Games beaucoup de jeunes savent aujourd’hui qu’on peut être artiste infographe ou designer au Cameroun et gagner sa vie en suivant sa passion, qu’ils peuvent s’ils s’en donnent les moyens transformer leurs rêves en réalité à condition d’avoir de bonnes idées, d’être réalistes et d’agir au bon moment
Un mot pour la fin ?
merci à tous et n’hésitez pas à vous procurer le jeu « Aurion l’héritage des Kori odan » vous ne serez pas déçus

ils peuvent s’ils s’en donnent les moyens transformer leurs rêves en réalité à condition d’avoir de bonnes idées, d’être réalistes et d’agir au bon moment

Partager l'article

Comments

comments

Laisser un commentaire