Brice Albin  » Quand j’étais plus jeune, je rêvais de devenir détective privé »

Le plus grand combat est contre soi-même!

Partager l'article

 

Animateur radio , Mr Brice Albin a accepté de répondre à nos questions

Bonjour Brice Albin. Tu es plus connu comme journaliste, animateur radio Pourrais-tu nous parler brièvement  de ton parcours pour ceux qui te découvrent ? 

brice-albinBonjour. C’est exactement ça, je suis un animateur radio camerounais. J’ai commencé ma carrière en Juin 2009, après être passé par de nombreux stages dans les stations CRTV de Bafoussam, la ville où je suis né et où j’ai grandi. Je bosse aujourd’hui pour une toute nouvelle radio qui s’appelle Mediafrique, je suis le correspondant au Cameroun de l’émission Couleurs Tropicales de Claudy Siar sur RFI, j’écris pour des magazines, je fais de la voix off, je présente des soirées et des concerts, je dirige une petite entreprise de communication et j’ai lancé en juin dernier, 7 ans après un mon premier contrat, une web radio musicale, J237 Radio.

Est-ce le métier dont tu as toujours eu envie de faire ? Comment t’es venu l’envie de devenir animateur radio? 

Quand j’étais plus jeune, je rêvais de devenir détective privé, à cause d’une série télé (rires), puis j’ai rêvé de devenir avocat, à cause d’une autre série télé. J’étais littéralement amoureux de l’éloquence des avocats, je voulais être comme eux. Puis mon prof de français de première, François Henry Ndongo m’a demandé si ça m’intéressait de faire de la radio. Il m’a envoyé voir un autre élève, Jean Cyriaque Besse, aujourd’hui journaliste à la CRTV, qui travaillait à l’époque dans une émission jeune à CRTV Poala FM, mais il y avait plus de place. Il m’a alors demandé de voir un autre élève qui travaillait à la station régionale, Francis Gervais Yap, mais il avait arrêté lol. Yap m’a alors présenté à Pierroty Tcheuko, qui nous a malheureusement quitté, et pierroty m’a présenté à Gilles Carlos Boumssi qui lui m’a présenté à Marc Aurèle Yonga, qui dirigeait l’équipe de l’émission jeune de la CRTV Ouest, c’est comme ça que tout a démarré pour moi. Là-bas j’ai été soutenu et encadré par des grands frères comme Armand Nonga, François Bakary, Lazare Dolou et d’autres. Plus tard j’ai rencontré Leonard Chatelain et Serge Pouth avec qui j’ai travaillé à Poala FM (vous savez la radio où il y avait plus de place) et c’est à ce moment que j’ai pris la décision d’en faire mon métier.

12244346_1217876548226012_7493555813564650169_o

Dans ta carriere tu as eu à rencontrer des grands tels que Manu Dibango , Kery James , Youssoupha en évoquant ces personnes tu leur associes ces valeurs  l’humilité , la sagesse l’humanité Rencontres tu ces valeurs dans les jeunes artistes camerounais qui ont avec leur succès ce rôle d’exemple pour la jeunesse?
Si vous demandez à Manu Dibango, à Kery ou à Youss si ils sont des exemples, ils vous diront non. Vous savez, personne n’est parfait. Moi en tout cas j’essaie de voir le meilleur en chacun. Certains jeunes artistes camerounais ont ces valeurs là, d’autres pas, mais ils en ont d’autres. Quand tu vois la simplicité d’un grand monsieur comme Manu malgré son immense carrière, tu te demandes comment des gens avec même pas 5 ans au top peuvent se la raconter. Après chacun fait ce qu’il veut.

Que pensez vous de la nouvelle génération pas seulement artistique mais dans sa globalité , celle qui se sert des technologies de son époque pour participer à l’émergence du pays chacun à son niveau ?

977568_325573424240342_1424683807_oLa Génération 2.0 🙂 Je pense qu’elle a tout pour elle et que si elle échoue, elle ne pourra s’en prendre qu’à elle même. Joëlle Ebongue a réussi à réaliser son rêve de devenir auteure de BD grâce à un crowfunding sur le web, Olivier Madiba a fondé le premier studio de jeu vidéo d’Afrique centrale (un de mes vieux rêves). Ce qui était impensable il y a quelques années est possible aujourd’hui. Même ce qui arrive dans la musique urbaine camerounaise, on le doit en grande partie aux nouvelles technologies. Notre jeunesse est talentueuse, mais avoir du talent ne suffit pas, il faut du cran. Mieux vaut être de ceux qui échouent que d’être de ceux qui abandonnent avant d’avoir essayé. Il y a une phrase de Lawrence d’Arabie que j’aime beaucoup: « Tous les hommes rêvent mais pas de la même façon. Ceux qui rêvent de nuit, dans les replis poussiéreux de leur esprit, s’éveillent le jour et découvrent que leur rêve n’était que vanité. Mais ceux qui rêvent de jour sont dangereux, car ils sont susceptibles, les yeux ouverts, de mettre en oeuvre leur rêve afin de pouvoir le réaliser. C’est ce que je fis. »

Soyons de ceux qui rêvent les yeux ouverts!

Vous travaillez dans les télécommunications pensez vous que l’information utile soit accessible à tous ?

Oui, encore plus aujourd’hui qu’hier, grâce au média ultime qu’est internet. On manque peut-être encore un peu de contenu local utile, mais ça vient petit à petit.

965559_325571570907194_439930006_ovous etes ce qu’on appellerait un influenceur digital à votre avis le camerounais 2.0 est à l’affut de l’information ou plutot de gossip?
Tout le monde aime le kongossa lol. Les camerounais ne font pas exception.

En février 2016 dans votre interview sur http://www.bwelitribe.com/ vous avez donné comme message
« Travailler dur, être patient, faire la musique qu’on aime, garder les pieds sur terre, bien s’entourer, écouter les autres, ne pas chercher à avoir le succès d’un autre parce que chaque destin est unique. »
Pensez vous que cela soit suivi par les jeunes artistes, dont certains sortent un nouveau titre avec le meme beat d’autres sont bons mais insolent ou alors restent dans leur zone de comfort ?

Elle est un peu bizarre votre question lol. Mais encore une fois, chacun fait ce qu’il veut.

Ou en est votre projet  » faire des doublages pour les films « ?

Je me suis acheté du matos récemment, c’est pour bientôt 😉

si vous deviez qualifier le monde de la radio au Cameroun  de quel  adjectif useriez vous ?

Dur!

Un message pour nos lecteurs ?

Essayez d’être des gens biens, c’est le plus important… je crois. Le plus grand combat est contre soi-même!

Partager l'article

Comments

comments

1 Commentaire

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire