So Natural So real…….

Le 10 Décembre dernier se tenait la 5 eme édition du meet up organisé par So Natural so me aka Elyse Nyemb pour les intimes (interview dispo ici ) Avec Celine V Fotso de Jewandamagazine pour Marraine.

Cette  rencontre s’articulait autour de la versatilité du  cheveu naturel . Afin de nous entretenir tout au long de cette journée Nous avions Boris Bangteke Animateur Radio ELLFM  et NSANG Dilong  Actrice et présentatrice télé pour le plaisir de nos yeux et de  notre ouïe.

 

Le cadre était agréable, le club Pad DE Bonandjo . Des invités prestigieux  un panel jeune beau dynamique,

  • Jessica Ngoua: Ex Miss Cameroun qui défraya la chronique lors de son élection de par son cheveux naturel et qui redora quelques peu l’image du Comica ,
  • Patrick Epee : Jeune Blogger camerounais qui a le mérite d’etre nappy et qui a marque la toile avec son article sur le mouvement nappy
  • Jesse Carlton Ndongo , Founder of smile charity membre de smile for peace  plus connu sous le speidonyme Mr Africa un coach en développement personnel 
  • Dr Mbianda Stéphania Papdo créatrice de l’événement nappy d’Allemagne

 

Tout est réuni pour un grand succès une affluence digne du nombre de followers de ce panel mais alors,,,  la réalité s’invita et l’impact ne fut pas aussi grand qu’attendu.

Cette journée était couverte d’un voile d’ombre que je résumerai en quelques points.

 

Les zones d’ombre.

  • Le choix du jour n’était pas adéquat,

N’oublions pas que nous sommes dans un pays tres religieux «  meme si la religon tend de nos jours vers le businees “ #justsaying  .Donc je disais le dimanche est un jour d’Église, un lendemain de boite placé  un événement à 10 h un dimanche est un choix tres risqué.

  • Le cout était de 5000 XAF ou 10 000 XAF.

Vous comprendrez qu’à ce prix , les portes n’étaient pas ouvertes au citoyen Lambda . Mais pourquoi ce prix ? .

Peut etre s’agissait il d’amortir les couts d’organisation ? s’assurer que les personnes présentes avaient les moyens d’acheter les articles en vente durant la journée ?

Je vous laisse opportunité de vous enquérir des réponses auprès de Madame Nyemb sur son twitter que voici.

 

Sans Surprise la journée débuta donc avec 03 heures de retard , la foule n’était pas au rendez vous, ce qui est triste car les ateliers prévus étaient  intéressants et enrichissants.

Le contenu :

Il ne s’agissait pas de s’asseoir et parler cheveu,

« alors moi j’ai le cheveu crépu parce que je  suis noire et je le vaux bien  » HELL NO !tenor.gif

«  ma tignasse est 100 % naturelle donc je suis plus fiere que toi de ma négritude » NO  NO NO

La journée se divisait en plusieurs ateliers dont l’objectif premier était de combattre tous  ces stéréotypes sur le mouvement nappy et parfois son esprit Black Panters mal fichu qui résume la beaute de l’homme Kémite , son histoire à une texture de cheveu.

Je ne parlerai que de ceux ou celui  qui m’ont semblés essentiels .

L’atelier le plus intéressant ,  était celui sur  la confiance en soi .

Comment à travers le cheveu naturel peut on acquerir  de la confiance en soi ?

Madame Nyemb ex employé  d’orange Cameroun racontait comment elle subissait des railleries de ses collègues sur sa coiffure quotidiennement, de cette raillerie elle a su s’affirmer en disant je suis différente et je m’assume comme dirait vulgairement jovi et puis quoi ?.

Cet atelier a été le plus intéressant a mon sens car il est celui qui a amener l’audience majoritairement féminine a interagir, nous n’étions plus dans une conférence en mode «  i’m the panelist i talk you listen and take note ! »

c’était un discussion en famille entre sœurs et freres oui les hommes nappy etaient la pour acompagner mesdames ou tout simplement parce qu’ils gardent leur cheveu les entretiennent, travaillent dans les bureaux comme vous .

Il était fascinant de voir d’écouter le témoignage de ces femmes cadres d’entreprise, mère de famille , déclarer leur timidité , leur peur parfois depuis l’enfance , alors qu’au quotidien elle gère au minimum une équipe de quinze personne , elles doivent en tant que mère booster leur enfant les rassurer et la , l’espace d’une heure en parlant capillaire  elles se libéraient , se boostaient un vrai moment d’empowerment  qui s’est conclu sur «  il est normal d’avoir peur , c’est saint d’avoir peur mais elle ne doit pas nous paralyser , il en est de même pour le regard de l’autre sur nous , car à la fin de la journée le regard de l’autre,

la peur ne changent pas qui tu es mais c’est celui que tu es , qui détruit la peur et change le regard des autres sur toi .

Si vous en voulez plus pour le self motivation Jesse Carlton a un livre audio pour vous sur le sujet. , une voix suave avec ce zeste de machisme qui te donne envie de dire AMEN ! ladies & gentlement the book is over there

SO-NATURAL-MEET-UP-5-480x270

L’événement est  bon,  j’ai de l’admiration pour Elyse Ndongo Nyemb qui pendant prés de 10 ans a milite en parallèle de son emploi pour le rayonnement du cheveu naturel au Cameroun et ailleurs.

 

la peur ne changent pas qui tu es mais c’est celui que tu es , qui détruit la peur et change le regard des autres sur toi

Elle a sauté le pas quitter son emploi pour devenir sa propre patronne et au dela de la sphere virtuelle elle a apporté quelque chose de concret et de palpable en creant des emplois via son salon de coiffure , un apport social educatif a travers cet evenement annuel qui est  un reel empowerment pour l’ Homme oui grand H de tout age et surtout une solidarité entre les jeunes .

ET oui !! cet evenement n’était pas seulement elyse , ses cheveux et sa marque  , c’était aussi l’occasion de decouvrir des marques locales d’autres entrepreneurs que nous vous présenterons dans les prochains jours #Staytuned.

Oui il y’a une réalite une partie du peuple noir , kemite souffre d’un manque de confiance en soi. Dans Nos attitudes , nos réflexions , nos revendiquons , Arrêtons de revendiquer , prenons conscience de notre force notre richesse , et Imposons la Car une chose est intangible le respect ne se revendique pas , il s’arrache il s’impose  et cela dans tout domaine , dans notre blackness , panafricanisme, cette volonté de sortir du néocolonialisme , Notre génération n’est pas la première à revendiquer , et certainement pas la dernière , Néanmoins nous pouvons être la première qui ne revendique plus s’unit et s’impose afin que le respect de notre être , couleur , culture tradition , soit , rayonne a travers chacun de nous pas juste derrière un cheveu, ou un imposture cybernétique.

Ce type d’Evénement gagnerait à se multiplier au Cameroun ,l’idée louable et pérenne mais elle souffre de cette réalité , c’est bon Etre vu suivi sur les réseaux sociaux  mais la problématique demeure comment peut on réunir 100 camerounais au Cameroun pour un forum éducatif , social un empowerment collectif ?Car oui il y’a cette réalité que nous aimons oublier le Cameroun ne se limite pas à Douala et Yaoundé, L’éssentiel de notre pays reste rurale , elle n’est pas connectée si oui Whatsapp d’abord

 

Alors comment pouvons nous  jeunes privilégies contribuer à un impact collectif ?

Oui Madame Nyemb a posé une pierre , elle a fait un partenariat avec United Express  Offert  un transport aller retour pour ceux et celles qui comme moi venaient de Yaoundé. Mais beaucoup reste à faire pour que ce type d’événement touche la masse. Alors si vous avez une idée , une contribution pour que cet événement soit grandiose des 2018 je vous invite à laisser un commentaire  ou a la contacter .N’en déplaise c’est un événement qui a de l’avenir qui contribue au Rayonnement de la jeunesse Camerounaise C’est pourquoi l’équipe de Jeunesse du Mboa Vous le recommande .

Peace !

 

Catherine Assogo

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager l'article

Comments

comments

Laisser un commentaire